Le blog officiel d'Arash Derambarsh

Élu LR de Courbevoie

Month: septembre 2016

Portrait d’Arash Derambarsh dans la presse

– Portrait et Biographie d’ARASH DERAMBARSH dans la presse française et international –

Arash Derambarsh AFP Joel Saget

               Arash Derambarsh AFP Joel Saget

Le Monde (Arash Derambarsh, l’« hyperactiviste » contre le gaspillage alimentaire)

Paris Match (Arash Derambarsh en guerre contre le gaspillage)

France 24 (Arash Derambarsh, l’élu français qui veut éradiquer la faim dans le monde)

Le Parisien (Arash Derambarsh, l’indigné du gaspillage)

Guardian (Man who forced French supermarkets to donate food wants to take law global)

Le Figaro (Arash Derambarsh, l’acharné antigaspillage)

The Independent (Supermarket food waste ‘must be banned by EU and US’, demands French politician Arash Derambarsh)

RFI (Le défi d’Arash Derambarsh contre le gaspillage alimentaire)

Var Matin / Nice Matin (Arash Derambarsh : la faim justifie les moyens)

Bondy Blog (Arash Derambarsh : du bruit et pas de gâchis)

Paris Normandie (au Havre, Arash Derambarsh dénonce le gaspillage alimentaire)

Mediaterranee (Quand les Inrocks et Libération se discréditent sur Arash Derambarsh)

L’est Républicain (Arash DERAMBARSH à Nancy : pour une loi européenne anti gaspi)

La saga des audacieux (Arash Derambarsh, au service de l’altérité)

L’Express – AFP (Arash Derambarsh lauréat du prix Edgar Faure du meilleur livre politique)

Le Nouveau Cénacle (Arash Derambarsh, Une Cible Facile Pour La Presse Paresseuse)

L’Yonne Républicaine (Arash Derambarsh : le gaspillage est l’affaire de tous)

One Heart (Le combat quotidien d’Arash Derambarsh)

La Croix (Ces héros ordinaires qui nous font du bien. Arash Derambarsh, 36 ans, élu municipal En finir avec le gaspillage alimentaire)

Star of Service (Arash Derambarsh veut mettre fin au gaspillage alimentaire)

Au Havre, Arash Derambarsh dénonce le gaspillage alimentaire

Journal « Paris Normandie » : Au Havre, Arash Derambarsh dénonce le gaspillage alimentaire

Consommation. À l’initiative de la loi contre le gaspillage, Arash Derambarsh était hier jeudi soir au Havre.

arash derambarsh

Arash Derambarsh, poursuit sa croisade contre le gaspillage (photo D. R.)

Arash Derambarsh, auteur du Manifeste contre le gaspillage (Fayard), couronné par le prix du livre politique Edgar-Faure (2015), donnait hier jeudi soir une conférence sur ce thème auprès de membres du comité de circonscription des Républicains. « Simple » conseiller municipal de Courbevoie (92), il est à l’initiative de la loi sur le gaspillage alimentaire bientôt de portée européenne.

Où en est votre lutte contre le gaspillage ?

Arash Derambarsh : « À peine élu conseiller en mars 2014, je mettais en place une initiative contre le gaspillage alimentaire auprès de supermarchés de la commune. En France, chaque soir, les grandes surfaces jettent en moyenne 50 kg de nourriture consommable, de quoi nourrir 100 personnes. Je lançais une pétition afin de permettre la distribution immédiate. Mais il fallait cristalliser l’opinion publique et créer un encadrement légal. Une loi sera finalement votée à l’unanimité le 9 décembre 2015 à l’assemblée nationale puis le 3 février au Sénat. Le parcours ne s’arrête pas là. En Europe 100 millions de personnes ont faim. Une pétition ayant recueilli 800 000 signatures devrait permettre de mettre en place une initiative citoyenne. Dans le même temps, un amendement sur le gâchis alimentaire a été adopté par le Parlement européen. Il nous faut la signature de Jean-Claude Juncker (président de la Commission européenne) afin de faire ratifier une loi par les états membres. »

Je me dois de renvoyer l’ascenseur

Plutôt que de recycler, le problème n’est-il pas en amont ?

« C’est le cœur du sujet. Mais il fallait cette loi pour stopper l’hémorragie. Les supermarchés jetaient la nourriture et récupéraient la TVA tout en prétextant la date de péremption pour mettre d’autres produits en rayon. Les deux perdants sont les agriculteurs qui vendent à perte et les consommateurs qui voient leur pouvoir d’achat fondre. Oui, il faut remettre à plat la production, la transformation, la distribution et la consommation. Je prépare un livre sur ce thème dont la sortie est prévue pour fin février 2017. »

Comment expliquer que vous soyez parti, un peu seul au monde dans une telle bataille ?

« On m’a souvent répété que c’était impossible. Mon parcours difficile est à l’origine de ce combat. Lorsque j’ai pris mon indépendance, étudiant, à 19 ans, je ne vivais qu’avec 800 € pour un loyer de 400 €. Soit trois semaines tous les mois à bricoler. La République m’a donné les outils pour réussir. J’ai soutenu ma thèse en droit, je serai prochainement avocat, je suis élu. Je me dois de renvoyer l’ascenseur à ce pays qui m’a fait grandir. Si possible dans l’intérêt général. C’est l’essence même du politique. »

Sollicité bien avant l’adoption de cette loi, un directeur d’hypermarché du Havre, lui reprochait de stigmatiser la grande distribution, notant au passage que son magasin assurait déjà le don de denrées alimentaires. Que lui répondriez-vous ?

« Je ne m’adresse pas aux supermarchés qui font bien leur travail. Je m’adresse à tous les commerces. Je ne suis pas là pour mettre des bons points. Je ne dirais pas que ce directeur fait une bonne chose. Il fait juste quelque chose de normal. Je ne suis pas là pour stigmatiser mais poser un cadre juridique. »

Oui mais la grande distribution n’est pourtant qu’à l’origine de 5 % du gaspillage alimentaire…

« Effectivement. Mais aborder le débat de cette façon c’est mal le poser. Comme le fait souvent la grande distribution. Ce sont pourtant ces 5 % qui nourrissent les pauvres, les démunis. L’urgence est là. Les consommateurs sont responsables de 45 % du gaspillage. Mais ce n’est pas parce que vous n’allez pas finir votre assiette que vous allez le donner à quelqu’un dans la rue. Question de décence. Oui, il faut imaginer un autre projet de société. On passe alors dans le moyen voire le long terme. »

PROPOS RECUEILLIS PAR CHRISTOPHE FREBOU

Contact : www.arashderambarsh.fr

Le gaspillage alimentaire : le combat d’ARASH DERAMBARSH

Le gaspillage alimentaire : le combat d’ARASH DERAMBARSH (vidéo Youtube)

Figure de la lutte contre le gaspillage alimentaire, Arash Derambarsh est aujourd’hui un homme heureux, la France s’est dotée le 9 décembre dernier d’une loi permettant de lutter contre ce fléau.

En 1979, les parents d’Arash fuient l’Iran et son régime oppressif pour venir s’installer en France. D’une mère photographe et d’un père réalisateur, il naît le 25 juillet de cette même année dans le 13eme arrondissement de Paris.

Sa première expérience de la faim, il l’a connue à 20 ans lorsqu’il était étudiant en droit à Nanterre. Il lui arrivait de ne manger qu’une fois par jour. C’est durant cette sombre période qu’il s’est forgé cette volonté infaillible de lutter contre ce fléau touchant encore aujourd’hui des millions de français.

Il décide alors de s’engager en politique pour pouvoir agir rapidement. En 2014, il est élu conseiller municipale de Courbevoie, la ville qui l’a vu grandir.

Arash est avant tout un homme de terrain. En décembre 2014, il distribue, avec l’aide de quelques bénévoles, des invendus alimentaire issus d’un supermarché de Courbevoie. Il utilise un vide juridique permettant de contourner la chaine du froid. Il faut pour cela que les produits distribués soient consommés dans les 4 heures après leur redistribution. Pendant deux mois, 50 personnes bénéficient tous les soirs de cette aide alimentaire.

En mai 2015, il fait voter à l’Assemblée un amendement obligeant les grandes surfaces à distribuer leurs invendus alimentaires, amendement déclaré inconstitutionnel en août. Mais Arash ne baisse pas les bras pour autant.

Il publie en novembre 2015 son Manifeste contre le gaspillage chez Fayard. L’acteur et réalisateur Mathieu Kassovitz lui apporte son soutien : « Un jour de promenade sur les réseaux, je tombe sur les publications d’Arash en train de redistribuer de la nourriture gâchée quotidiennement par les grandes surfaces (…) Il faut des idées et les mettre en pratique. C’est exactement ce que fait Arash, jeune homme plein d’ambition qui peut agacer au premier abord tant sa constante énergie et son besoin de justice surprennent à notre époque » écrit-il dans la préface du livre. Il soutiendra aussi sa pétition en ligne sur change.org « Stop au gâchis alimentaire en France » qui a recueilli plus de 760.000 signatures.

L’ouvrage est aussi soutenu par le milieu associatif. En plus de Mathieu Kassovitz, il est préfacé par Jean-Jacques Eledjam, président de la Croix-Rouge française, et postfacé par Stéphanie Rivoal, présidente d’Action contre la faim. Le livre est vendu 10 euros et l’intégralité des droits d’auteur sont redistribués à la Croix Rouge française.

Assemblée nationale, 9 décembre 2015, Arash Derambarsh franchit une grande étape en faisant voter à l’unanimité une loi contre le gaspillage alimentaire. Un exemple de ténacité.

Mercredi 3 février 2016, le Sénat a voté définitivement et à l’unanimité la proposition de loi.

Arash Derambarsh – France says NON to wasting food

Arash Derambarsh – France says NON to wasting food

The Independent : Arash Derambarsh spearheaded the campaign against Food waste in France and Europe

Arash Derambarsh – Rentrée pour tous à Courbevoie !

Opération « Rentrée pour tous à Courbevoie » le mercredi 7 septembre 2016

Distribution de 500 cartables et 1200 crêpes pour les enfants de Courbevoie

Organisation : Club « Courbevoie 3.0 » (Arash Derambarsh)

Remerciements : « Les ailes de BFG Capital », Dentsu Aegis, Agence Don en Nature et « West Club Fitness » (Kamran Rahimian)

500 cartables gratuits distribués à Courbevoie le mercredi 7 septembre

 
Après les vacances, voici venu le temps de la rentrée pour chacun de nous.
Avec Dominique Guillouard, nous souhaitons bon courage à tous les fonctionnaires de la ville, et en particulier à tous les enseignants.

Nos pensées vont ensuite évidemment à tous les élèves de Courbevoie (maternelle, école primaire, collège, lycée et tous les bacheliers).

Pour vous aider et vous accompagner dans cette réussite, nous vous proposons une distribution gratuite de 500 cartables et fournitures scolaires :

– le mercredi 7 septembre (12h à 18h30) au 4, place de Saverne chez Dentsu Aegis face au commissariat de police de Courbevoie rue de Bezons. Un goûter sera aussi distribué !

Aux parents, nous voulons dire que l’éducation de vos enfants demeure notre priorité.

Cette priorité, d’aider les familles qui en ont le plus besoin, est un principe Républicain : aucun enfant ne restera sur le bord du chemin !

Courbevoie est une ville qui souhaite la réussite de tous les élèves et c’est le sens de cette opération « Rentrée pour tous » qui aura lieu chaque année.

Dans ce monde devenu complexe, les deux clefs de la réussite sont le savoir et l’expérience. Et nous aiderons cette génération que nous aimons et à laquelle nous croyons.

Nous tenons à remercier nos précieux partenaires et soutiens « les ailes de BFG Capital » (Ali Reza Gorzin, Delphine Attal), les membres de « Courbevoie 3.0 » (notamment Jeremy Brouillaud, Catherine Abou Haydaret Michel Chopinaud) et l’agence du « Don en Nature ».

Par ailleurs, nous tenons à remercier le groupe DentsuAegis (Thierry Jadot, Marie-Helene Polloni, Paul-Jean Toulemonde, Olivier Bischoff, Olivier Peulvast,…) et West Club Fitness (4ter rue Diderot 92150 Suresnes) puisqu’ils sponsorisent également notre équipe senior de football « Courbevoie Sports ». Merci pour votre générosité.

Nous continuerons à créer de l’énergie positive pour notre ville. Et nous voulons investir sur l’amour entre les uns et les autres. C’est le destin de la France, un grand pays.

Rendez vous donc le mercredi 7 septembre pour la distribution gratuite des  500 cartables et fournitures scolaires.

Arash Derambarsh

Powered by WordPress & Theme by Anders Norén & With support of Alexandre Balmes