Le blog officiel d'Arash Derambarsh

Arash Derambarsh – Élu LR de Courbevoie

Month: mai 2011

Mon nouveau compte Twitter : @Arash

Voici mon nouveau compte sur Twitter : @Arash

twitter-logo1.png

eG8 à Paris : c’est beau un monde qui se parle

eg8-forum.jpgL’eG8 Forum a eu lieu en France, à Paris les 24 et 25 mai 2011.
C’était le grand rendez-vous de ceux qui font bouger le web dans le monde. L’eG8 a eu pour ambition de réfléchir aux principaux enjeux d’internet dans le futur, deux jours avant le sommet des grandes puissances économiques, le G8.
Deux jours de forum pour évoquer la régulation, la lutte contre la cybercriminalité, la neutralité du net, les droits d’auteur, la gouvernance des noms de domaine, la protection de la vie privée, la fracture numérique, le cloud computing ou encore l’impact d’internet et des nouvelles technologies sur la croissance.
Alors oui, tout n’a pas été dit mais je préfére regarder la bouteille à moitié pleine et féliciter et remercier les organisateurs, les partenaires et tous les participants.
C’est un bel exploit de réunir des gens si différents, influents, passionnés du monde et des autres. Internet est une chance, et nous avons la responsabilité de donner du Sens et du Rêve à cet outil.
Internet n’est qu’un contenant. A nous donc d’en créer le contenu. C’est un reflet de notre personnalité.
Selon moi, le véritable enjeu philosophique du débat du eG8 restera la question d’être pour la « liberté » ou pour la « régulation » de l’internet. Vaste question qui aura un impact juridique, économique et politique. Cette question philosophique sera dans le débat public encore très longtemps. Et tant mieux.Merci encore à tous les acteurs de ce eG8.
Rencontrer, échanger, converser, débattre, analyser, diverger, discuter, rire, polémiquer, converger, apprendre, comprendre et s’écouter. La vie finalement à grande échelle…DSC_0447.jpgMaurice Lévy (Publicis Group) avec Mark Elliot Zuckerberg (Facebook)
DSC_0439.jpgLars Björk (PDG, QlikTech), Jacques-Antoine Granjon (Fondateur et P-DG, vente-privee.com), Brent Hoberman (Président, mydeco.com et made.com), Pierre Kosciusko-Morizet, Xavier Niel (Founder & Chairman, Iliad), Marc Simoncini (Entrepreneur), Yossi Vardi (Président, International Technologies), Martin Varsavsky (PDG et fondateur de FON), Moderator : Loïc Le Meur (Fondateur, Seesmic)

Mon interview concernant l’eG8

Site Officiel

Donnez du rêve aux enfants, aidez l’association Musicament

Affiche-Match-de-Foot-Musicament.jpgJ’ai rencontré Caroline Davigny grâce à une amie, Valérie Motté.
Caroline m’a parlé de son association, « Musicament« . Et de son combat pour aider les enfants hospitalisés.
Sur sa page de présentation, voici ce qu’elle dit :
« Je travaillais depuis dix ans dans le milieu des médias et de la musique lorsqu’à 31 ans j’ai subi une rupture d’anévrysme au cerveau gauche.
Je me suis alors retrouvée hospitalisée, pendant un an et demi. Pendant ces longs mois d’efforts, j’ai réappris, petit à petit, à parler et à marcher.
Dès ma sortie, j’ai eu envie de créer l’association Music’ament pour mettre plus de vie dans le milieu hospitalier en organisant des concerts et des distributions de cadeaux pour les plus jeunes.»
Depuis plus de cinq ans, grâce à l’implication d’artistes et de journalistes, nous réussissons chaque jour à créer des rencontres extraordinaires et à faire sourire des enfants qui en ont besoin.
Les enfants comptent sur vous pour vous faire l’écho de nos activités et ainsi solliciter des dons.
Merci et à bientôt ! »
J’ai adhéré tout de suite à son combat et je suis venu, humblement, avec mes amis Thibaud Vézirian et Cyril Paglino pour lui donner un coup de main pour le match de football que l’association a organisé à  l’hôpital La PITIE-SALPETRIERE (lieu de ma naissance…).
Je tiens à remercier et à saluer les artistes et personnalités qui sont venus donner du rêve aux enfants, le temps d’une journée (Grégoire, Mc Solaar, Disiz la Peste, Pierre Menes, Jean-Pierre Castaldi, Sanseverino, Miguel Derennes,…).

Bravo également à tous les bénévoles, aux collaborateurs de Caroline et à tous les aides soignants qui font un travail admirable.
Donner du rêve pour la nouvelle génération, c’est donner de l’espoir…et donc de la vie.Les people se mettent au foot dans « OMG! La Minute people » Vidéo LCIWAT sélectionnée dans People

Et si on organisait un match de football Blogosphère contre Twitter France ?

football.jpg
Je suis un grand amateur de football, mais également d’internet.
Je me suis donc amusé à composer deux équipes : l’équipe de la blogosphère française contre une équipe de Twitter France.
Les joueurs sont des animateurs incontournables que j’aime lire sur le net et que je respecte. Ils m’ont amusé, agacé, intéressé, interpellé ou encore surpris.
Je m’excuse, par avance, à l’égard de tous ceux que j’ai oublié. Ce n’était pas volontaire bien évidemment. Je pourrai les insérer pour une prochaine rencontre.
La Blogosphère française (4-4-2)
Gardien de but
Laurent Gloaguen (Embruns) – Un ancien de la blogosphère française. Son blog date de 2002. Donc, son expérience sera important pour protéger les buts.
Défenseurs
latéral gauche : Bruno Roger-Petit – un journaliste mitterrandien, défenseur du « temple ». Malheur à celui qui osera passer de son côté.
latéral droit : Eric Dupin (Presse-Citron) – Il presse les idées de ses adversaires et les décourage. Excellente intelligence du jeu. Il devance les stratégies des attaquants adverses.
Libéro : Jean-Michel Apathie – Le véritable patron de la défense comme Laurent Blanc à la grande époque des Bleus. Il rassure ses coéquipiers, contrôle sa défense et pointe du doigt la faiblesse et les incohérences de ses adversaires. Indispensable.
Stoppeur : Gonzague Dambricourt – Le jeune de l’équipe. Il peut agacer, il peut énerver mais il devient un titulaire indiscutable. Il marque à la culotte l’avant-centre adverse et ne tombe jamais dans les feintes (comme la technique du « Président de Facebook » ou du « post sponsorisé » qui ont longtemps marché avec de nombreuses défenses).
Milieux de terrain
milieu gauche : David Abiker – Terrible milieu de terrain qui passe de la droite à la gauche et peut jouer des deux pieds. Parle peu sur un terrain et joue souvent avec son complice du centre de formation, Guy Birenbaum.
milieu droit : Nicolas Bordas (capitaine) – Véribable métronome du milieu de terrain. Communique beaucoup avec les médias. 
milieu défensif : Loïc Le Meur – Il court énormément et son jeu rend jaloux beaucoup de monde. Qu’importe, son transfert au FC San Francisco lui permet de prendre une dimension internationale.
meneur de jeu : Guy Birenbaum – Le numéro 10 de l’équipe. Il distribue le ballon comme les infos. Tout passe par lui. Et si ça ne passe pas par lui, on peut être persuadé que l’action ne sera pas belle.
Attaquants
Attaquant droit : Maître Eolas – Le buteur et la star de l’équipe. Rate rarement sa cible car à force d’entraînement, il apprend à cadrer ses frappes. Toutefois, ses soirées nocturnes en boîte « GAV » ne plaisent pas à son entraîneur.
Attaquant gauche : Samuel (Authueil) – L’ailier et le passeur. Il prend l’info et offre des « caviars » à Maître Eolas.
Remplaçants 1) Allain-Jules – joker de luxe mais ne s’entend pas avec une partie de l’équipe. Enorme potentiel.2) Vincent Huwer (VinZ) – Encore un joueur exilé et qui a un grand coeur sur le terrain.3) FullHdReady – Un milieu très efficace qui transmet tous les bons ballons aux attaquants4) Thierry Crouzet – un génie du football comme Eric Cantona. Mais son jeu est parfois incompris par ses coéquipiers.5) Nicolas Vanbremeersch (Versac ou Meilcour) – Le « bad boy » de l’équipe. Incontournable mais son caractére l’empêche de progresser. Un grand potentiel.6) Christophe Ginisty – Un joueur très expérimenté et de bons conseils. Il peut jouer à tous les postes.
Entraîneur : Pierre Chappaz – Le sage qui s’est replié dans le sud pour mieux préparer son schéma tactique.

Twitter France (4-4-2)
Gardien de but 
Mouloud Achour – Il a souvent la tête dans les étoiles ou dans la lune mais garde précieusement les buts de son équipe. Beaucoup de générosité dans le jeu.
Défenseurs
Latéral gauche : Korben – Manuel a deux qualités : l’intelligence et la réactivité. Il peut facilement contrer l’adversaire, récupérer la balle et la transmettre aux millieux de terrain.
Latéral droit : Benoît Gallerey – un défenseur « hors norme » qui s’applique dans chacune de ses passes. Sa bonne humeur dans les vestiaires font de lui le chouchou de l’équipe.
Libéro : Vinvin – Le patron de la défense. Sérieux sans se prendre au sérieux, il est très discipliné. Ses remarques permettent aux défenseurs de se repositionner.
Stoppeur : Emery Doligé – Le « very bad boy anglais » de l’équipe. Celui qui provoque l’attaquant adverse mais qui ne se fera jamais exclure puisqu’il joue à l’italienne. Agace l’avant-centre adverse qu’il marque à la « culotte ». 
Milieux de terrain
Milieu gauche : Terminalose – Use de toutes les ficelles pour arriver à ses fins. Un adepte du « jeu court » mais s’adapte aussi au « jeu long ». Très complice avec Reda, qu’il a aidé à son arrivée en France.
Milieu droit : Reda – Grand joueur du FC Agadir au Maroc. Un grand technicien. Il est aussi très rusé en trompant l’adversaire avec de fausses rumeurs d’avant-match afin de le troubler (comme l’annonce d’un décès).
Milieu défensif : Cyril Paglino – Très grand joueur. Beaucoup de classe et d’humilité. Semble même parfois se désintéresser du jeu mais reste très concentré. A beaucoup de « groupies ».
Meneur de jeu : Vincent Glad – L’organisateur du jeu. Une future très grande star. Celui qui prend le ballon, le travaille pour l’envoyer au buteur de l’équipe. Parfois, il fait trop de « gri-gri »et garde trop la balle pour lui. Un défaut. Mais il a l’âge pour lui. Il aura le temps d’apprendre et de se canaliser.
Attaquants
Attaquant droit : Mixbeat – Le buteur que toutes les défenses craignent. Il marque beaucoup mais tire parfois à côtés. Il a beaucoup de détracteurs qui ne comprennent pas toujours son jeu. Qu’importe, il a un pied droit redoutable.
Attaquant gauche : Humour De Droite (capitaine) – Le buteur que tous les défenseurs à droite craignent. Un joueur hors norme au regard de ses qualités physiques (c’est un dragon à trois têtes) et mentales (prend tout avec de l’humour et de la dérision). Son récent transfert à 40000 followers (monnaie dans le monde de Twitter) va faire grimper sa côte pour le prochain mercato qui commencera dès le 22 avril 2012. Surnommé également HDD.
Remplaçants : 1) Benjamin Lancar – Un jeune joueur qui vient d’être formé. Il a déjà le sens du but et de la communication. Prometteur.2) Frédéric Lefebvre – Un très grand défenseur, qui stoppe tous les attaquants venant de la gauche.3) Benoît Hamon – Un très grand attaquant, qui dribble tous les défenseurs venant de la droite.4) Rubin – Un joueur expérimenté, calme, sage et intelligent. Joker de luxe.5) Thibaud Vezirian – Très grand technicien d’Arménie qui peut jouer aussi bien au milieu qu’en attaque. Un leader.6) Fabrice Epelboin – Un grand joueur « globe-trotter ». Bonne vision du jeu et grande intelligence stratégique.
Entraîneur : Pierre Haski – L’équivalent de Sir Alex Ferguson. Il connait le jeu, ses ficelles et ses secrets.

Arbitres : Arbitre Principal : Edwy Plenel (impartialité) ou Cécile Duflot (pour la parité)Arbitres de touches : Judge Marie (Une juge) , Maître Mô (Un avocat) , Marine Babonneau (Une journaliste de droit) et Olivier Bachelet (Un juriste)
Commentateurs du match : Pierre Salviac (pour le terroir), Nikos Aliagas (pour la paillette) et Jérôme Godefroy (Radio)
3e Mi-temps (ou fête) : Patrick Sébastien (pour les + de 20 ans) et Matt Pokora (pour les – de 20 ans)
Patrons du bistrot pour fêter la 3e Mi-temps : Florian Gazan (1/3 des jeux de mots en blanc), Mustapha El Atrassi (1/3 des jeux de mots en beur) et Ladislas (1/3 des jeux de mots en noir).

Jim Fergus, le géant du roman américain débarque en France

Nous publions bientôt une légende du roman américain : Jim Fergus !
Jim Fergus est né à Chicago en 1950 d’une mère française et d’un père américain. Il vit dans le Colorado.
« Mille femmes blanches » est son premier roman. Ce livre s’est vendu à plus de 250 000 exemplaires aux États-Unis mais c’est en France qu’il a rencontré un grand succès littéraire avec plus de 400 000 exemplaires vendus aux éditions du cherche midi. Il restera pendant 57 semaines dans la liste des meilleures ventes. Jim Harrison a salué « ce roman splendide, puissant et exaltant ».
Journaliste réputé, il écrit des articles sur la gastronomie, la chasse, la pêche et la nature dans les magazines Newsweek, The Paris Review, Esquire sportmen, Outdoor Life, etc…
Il est l’auteur d’un ouvrage consacré à ses souvenirs de chasse, A hunter’s road, déjà considéré comme un classique dans le domaine de la littérature américaine. Mille Femmes blanches a été salué par l’ensemble de la critique américaine. Hollywood a acheté les droits du livre pour en faire une adaptation.
Nous publions son nouveau roman intitulé « Marie-Blanche« .
En effet, Marie-Blanche est le troisième roman de Jim Fergus, après Mille femmes blanches (le cherche midi, 2000) et La Fille sauvage (le cherche midi, 2004).
Jim Fergus a consacré cinq années à l’écriture de ce roman, qui est publié en France en exclusivité mondiale.

jim-fergus.jpg

Hommage à Claude Durand, le pape de l’édition française

J’étais avec Roland Dumas, lors de l’émission de Michel Field (TF1 – « Au Field de la nuit« ), lorsque j’ai soudain croisé Claude Durand.
Cela faisait dix ans que nous ne nous étions pas vu.
J’avais vingt ans lorsque je suis venu le rencontrer dans les locaux des éditions Fayard. Un grand Monsieur.
Voici sa biographie :
Claude Durand est né le 9 novembre 1938 à Livry-Gargan.
Il entre dans la vie active à 14 ans et devient instituteur à 19 ans. Après avoir envoyé un manuscrit, il devient en 1958 lecteur aux éditions du Seuil. En 1965, il y devient éditeur à la tête de la collection « Écrire ». Il crée en suite la collection « Combats » publiant des auteurs de gauche d’Amérique latine et des pays de l’Est. En 1967, il découvre Gabriel Garcia Marquez avec Cent ans de solitude et en 1973 sort L’Archipel du Goulag d’Alexandre Soljenitsyne. En 1978, il devient directeur général des éditions Grasset qu’il quitte pour Fayard en 1980. Il prend sa retraite en 2009.
Claude Durand n’a écrit qu’un seul livre, La Nuit zoologique, mais qui fut un coup de maitre puisqu’il a obtenu le Prix Médicis en 1979, avant de prendre sa retraite du monde de l’édition en 2010, où il signe une nouvelle fiction, J’aurais voulu être éditeur, sous un pseudonyme qu’il dénonce paradoxalement dès la quatrième de couverture.
%40-Laurence-Guenoun1-109627.jpegAvec Roland Dumas et Claude Durand (photo de Laurence Guenoun)

Powered by WordPress & Theme by Anders Norén & With support of Alexandre Balmes