Le blog d'Arash Derambarsh, élu de Courbevoie

"la Vie, la Liberté et la recherche du Bonheur" – Thomas Jefferson

Gaspillage alimentaire : la méthode d’Arash Derambarsh (AFP Video)

Gaspillage alimentaire : la méthode d’Arash Derambarsh (AFP Video)

Le Parlement a définitivement adopté, mercredi 3 février, une série de mesures de lutte contre le gaspillage alimentaire. Le conseiller municipal de Courbevoie, Arash Derambarsh, initiateur et la loi et d’une pétition signée par plus 765.000 soutiens, était dans les tribunes.
Depuis un an, il travaille d’arrache-pied pour influer sur le sort des invendus des supermarchés. Quel est sa méthode ?
Reportage de l’AFP TV.
A lire également sur Arash Derambarsh :

Arash Derambarsh à propos de la faim et du gaspillage alimentaire

Arash Derambarsh à propos de la faim et du gaspillage alimentaire sur France O chez Sébastien Folin

Arash Derambarsh invité de la ville de Sens

Arash Derambarsh était l’invité de la ville de Sens.

Initié par Paul-Antoine de Carville, adjoint au maire de Sens, ce nouveau rendez-vous à destination de tous les Sénonais et particulièrement des jeunes lycéens a pour objectif d’échanger avec une personnalité reconnue dans son domaine sur une thématique précise.

« Je souhaite impulser un vrai échange avec les jeunes de notre ville, leur faire rencontrer des personnalités connues ou moins reconnues mais ayant toutes excellé dans leur domaine. » explique Paul-Antoine de Carville.

Arash Derambarsh s’est donc exprimé devant plus d’une centaine de personnes à propos de la loi contre le gaspillage alimentaire.

 

Arash Derambarsh en guerre contre le gaspillage – Paris Match

dans le journal « PARIS MATCH » : Arash Derambarsh en guerre contre le gaspillage

Arash Derambarsh AFP

Un jeune conseiller municipal de Courbevoie, Arash Derambarsh, est parti en croisade contre le gaspillage alimentaire.

Arash Derambarsh, conseiller municipal (Les Républicains) à Courbevoie, a écrit son « Manifeste contre le gaspillage alimentaire »* où il raconte le combat dont il s’est fait le héraut. A savoir, empêcher les grandes surfaces de jeter de la nourriture et de rendre leurs invendus impropres à la consommation. En novembre dernier, son livre a remporté le prix Edgar Faure du meilleur livre politique.

Son bouquin, bourré de conseils anti-gaspi – des astuces étonnantes, pratiques et facilement réalisables – accuse au passage les pouvoirs publics de se plier face aux lobbys de la grande distribution et les grandes associations d’empêcher les pratiques d’évoluer pour préserver leur pré carré. Arash Derambarsh est franchement pugnace et combattif. « C’est un jeune homme plein d’ambition qui peut agacer au premier abord tant sa constante énergie et son besoin de justice surprennent à notre époque » écrit dans la préface le cinéaste Mathieu Kassovitz.

« Avec des amis et bénévoles de Courbevoie, nous récupérons trois soirs par semaine les invendus d’un supermarché »

20 ans, alors qu’il est étudiant en droit à Nanterre, Arash souffre de la faim, « j’ai même reçu un avis d’expulsion de mon studio. J’avais honte de le dire… » nous dit-il. Depuis décembre 2014, l’élu des Hauts-de-Seine et directeur de collection chez l’éditeur du Cherche-Midi mène avec une volonté incroyable, et une fermeté à la fois douce et efficace, une guerre contre le gâchis. Qu’il soit alimentaire, électrique ou énergétique. L’élu privilégie le terrain aux grands discours.  « Pendant des jours, avec des amis et bénévoles de Courbevoie, nous récupérons trois soirs par semaine les invendus d’un supermarché pour les distribuer aux personnes nécessiteuses, notamment les SDF ». Arash a également lancé une double pétition, française et européenne, soutenu par la Croix Rouge française et Action contre la faim, pour dire « stop au gâchis alimentaire ». Elle a recueilli plus de 210.000 signatures en France et plus de 765 000 en Europe

Mercredi 3 février 2016, Arash a remporté une première bataille. Après l’Assemblée nationale en mai 2015, le Sénat a définitivement adopté des mesures de lutte contre le gaspillage alimentaire. Votée à l’unanimité, la nouvelle loi empêche entre autres les grandes surfaces de jeter de la nourriture et de rendre leurs invendus impropres à la consommation. A suivre…

* « Manifeste contre le gaspillage » d’Arash Derambarsh, Ed. Fayard, 112 pages, 10euros. L’intégralité des droits d’auteur sont reversés à la Croix Rouge française.

Portrait d’Arash Derambarsh sur MissSacrilege

PORTRAIT – ARASH DERAMBARSH, L’ÉLU ANTI GASPILLAGE

Nice Matin Arash Derambarsh

Arash Derambarsh Nice Matin Var Matin

Le gaspillage étant (et fort heureusement) de plus en plus à l’ordre du jour, je me permets de revenir sur un élu que j’ai pu suivre de près pendant les dernières élections municipales de Courbevoie : Arash Derambarsh.

Le combat contre cet énorme gaspillage passant d’abord par la communication, puisque tout le monde doit être conscient de la situation, je vous mets ci-dessous le descriptif des principales actions faites contre le gâchis alimentaire  et des liens qui pourraient vous éclairer :

 Le Monde 

– France 24

– Guardian

 Mathilde Aubinaud

– The Independent

– Blog Star of Service 

Blog MissSacrilege

Arash Derambarsh AFP

Arash Derambarsh AFP Joel Saget

Arash Derambarsh – Interview Nice Matin et Var Matin

Arash Derambarsh, élu « Les Républicains » de Courbevoie, est à l’initiative de la loi contre le gaspillage alimentaire.

Il revient sur la loi votée à l’unanimité au Sénat, le 3 février 2016.

Voici son interview sur une pleine page dans le journal « Nice Matin et Var Matin ».

L’article est publié en version print et en version numérique à lire ici

Nice Matin Arash Derambarsh

Arash Derambarsh Nice Matin Var Matin

 

A lire également sur Arash Derambarsh :

 

Loi Gaspillage Alimentaire – Arash Derambarsh sur RTS (TV Suisse)

Loi Gaspillage Alimentaire – Arash Derambarsh sur RTS (TV Suisse)

Arash Derambarsh – Gaspillage alimentaire – Pourquoi nous devions faire plier la grande distribution

Élu dans la ville de Courbevoie depuis mars 2014, je me suis investi, comme des milliers d’autres élus, au service de l’altérité.
Assumer une responsabilité politique, c’est être d’abord investi de droits et d’obligations.
Dans mon mandat d’élu, je ne tire aucun bénéfice ni avantage. J’ai toujours considéré que la politique n’était pas un métier mais un investissement. J’ai également pris la décision de ne pas me présenter aux élections départementales, régionales et internes du parti « Les Républicains ». Parti dont je suis fier d’être membre.
Je me suis rapidement engagé de façon active, avec de nombreux amis, afin d’obtenir une loi interdisant aux supermarchés de jeter leurs invendus consommables et de les donner à l’association de leur choix.
Ça n’a pas été simple. Mais je n’ai pas à étaler mes états d’âme, ni à parler des pressions que j’ai reçu. La seule chose qui compte est que les démunis pourront bientôt manger plus facilement.
Ainsi, après de multiples péripéties, la loi sur le gaspillage alimentaire est enfin votée, et chose rare à l’unanimité. Le 9 décembre 2015 dernier à l’Assemblée Nationale. Et aujourd’hui au Sénat. Et un oui unanime au Parlement.
Je tiens à remercier tous les parlementaires de gauche, de droite et du centre comme Frédéric Lefebvre, Jean-Pierre Decool, Jean-Christophe Lagarde, Alexis Bachelay, Guillaume Garot, Alain Fouche, Nathalie Goulet, Xavier Bertrand, Angelique Delahaye, Joel Guerriau, Chantal Jouanno, Roger Karoutchi, Jacques Kossowski, Thierry Solere, Valerie Pecresse, David Lisnard, Bruno Retailleau,… La République s’honore d’avoir des élus qui travaillent main dans la main pour l’intérêt général.
L’histoire de cette loi a démarré au mois de décembre 2014 et janvier 2015 à Courbevoie.
Avec des amis et bénévoles de ma commune, nous avons récupéré trois soirs par semaine les invendus du supermarché « Carrefour Market Charras » de Courbevoie, pour les distribuer aux personnes nécessiteuses, notamment la classe moyenne et les SDF.
Fort de cette expérience et avec mon ami Mathieu Kassovitz, sensible à cet enjeu, nous avons décidé de lancer une pétition sur Change.org pour obtenir une loi imposant à tous les supermarchés de distribuer leurs invendus. Notre pétition française a été signée par plus de 211.000 personnes !
Il s’agit du texte à thématique « écologique / agriculture » ayant reçu le plus grand nombre de signatures sur un site de pétition en ligne en France.

 

Notre objectif est de décliner la loi en Europe et dans le monde.
Ainsi, soutenu par « la Croix Rouge Française » et « Action contre la faim », notre deuxième pétition s’est tournée vers l’Europe. Celle-ci dépasse aujourd’hui les 754.000 signatures.
Vous pouvez d’ailleurs continuer à la signer pour atteindre le million de signatures.

 

Pourquoi une loi ?
En France, aujourd’hui, nous avons :
  • D’un côté, une classe moyenne qui a de plus en plus de problèmes économiques. En effet, dès le 10 de chaque mois, des millions de Français sont sous l’eau après avoir payé leur loyer et leurs charges. En outre, il y a de plus en plus de SDF dans nos rues.
  • De l’autre côté, chaque supermarché gâche chaque jour plus de 50 kg de nourriture. C’est impensable avec la crise économique actuelle !
Notre proposition a été simple et efficace : voter une loi imposant, ou incitant aux supermarchés de donner, soir après soir, tous leurs invendus consommables à l’association de leur choix.
Concrètement, il s’agit d’un droit opposable. Ainsi, avec un encadrement légal, il y aura trois conséquences :

 

  1. Chaque citoyen peut créer une association et déposer ses statuts à la préfecture afin d’y obtenir une habilitation. Celui-ci pourra ensuite s’adresser à l’enseigne de son choix dans sa commune, afin que celle-ci lui remette les invendus pour une distribution le soir même (à l’instar de notre initiative à Courbevoie). Il y aura donc deux sortes d’associations pour la distribution de nourriture : les associations agréées qui peuvent stocker (les Restos du cœur, Secours catholique, Secours populaire, Samu social, Croix rouge…) ; et les associations agréées qui ne peuvent pas stocker en raison d’absence de locaux permettant le respect à la chambre froide. Dans ce cas, ça serait une distribution immédiate le soir même (à l’instar de mon association « Courbevoie 3.0″). Si aucune association ne vient interpeller une enseigne, l’obligation ou la contrainte ne fonctionne donc pas. Ceci pour rassurer les enseignes et les commerçants. Et si un supermarché refuse, ça sera une peine d’amende de 3750 euros.
  2. Chaque commune pourra informer les citoyens qu’il y aura cette initiative. Cela permettra de mobiliser de nombreux bénévoles. Exactement comme nous avons fait à Courbevoie (tribune dans le « Courbevoie magazine », communication via Facebook, Twitter).
  3. Le surplus de nourriture sera cédé automatiquement aux associations agréés qui peuvent stocker la nourriture. Je rappelle, comme vous le savez, que les Restos du coeur (comme toutes les autres) font des collectes de nourriture systématiquement.
Cette loi, pour laquelle nous nous sommes battus depuis de longs mois, permettra à plus de 10 millions de personnes de manger.
En devenant le premier pays au monde à légiférer sur ce scandale de la javellisation, la France prouve que la Fraternité a encore du sens dans notre pays.
Nous en appelons dorénavant au président de la République française, Monsieur François Hollande, et au Président de la commission européenne, Monsieur Jean-Claude Juncker.
Aujourd’hui c’est aux plus de 80 millions de personnes qui souffrent en Europe que nous devons penser.
Il y a urgence à agir.

 

Arash Derambarsh est auteur aux éditions Fayard du « manifeste contre le gaspillage« .

 

Il est élu « Les Républicains » au conseil municipal à Courbevoie.
 
et

Arash Derambarsh (élu de Courbevoie) invité politique des « 4 Vérités » sur France 2

Arash Derambarsh (élu de Courbevoie) invité politique des « 4 Vérités » sur France 2 

La loi contre le gaspillage alimentaire sera votée le 3 février au Sénat. Une victoire pour Arash Derambarsh.

Pour en savoir plus sur le projet de Arash Derambarsh, vous pouvez consulter les articles suivants :

France 24

Le Monde

France TV – Les 4 Vérités

Arash Derambarsh (élu de Courbevoie) sur LCI : « La France m´a donné ma chance »

Arash Derambarsh (élu de Courbevoie) sur LCI : « La France m´a donné ma chance »

Page 1 of 24

Powered by WordPress & Theme by Anders Norén & With support of Alexandre Balmes